Nos valeurs

ENSEMBLE CONTRE LE SEXISME ORDINAIRE !

La Cité Jardins s'engage aux côtés d'Action Logement pou rlutter contre toute forme de sexisme au travail.

Découvrez son Guide de sensibilisation

Et ne manquez pas la vidéo du Youtubeur "Et tout le monde s'en fout"                                  

     

 

 

Carte d'identité

 

 

Bref historique

1931
Création de La Cité Jardins à Villemur dans le département de la Haute-Garonne.
 
1995
Premiers logements Haute Qualité Environnementale, rachat de divers immeubles au cœur de la Ville Intense et extension du patrimoine à l’ensemble du département.
 
2004
La Loi Borloo met en place une nouvelle gouvernance, un pacte d’Actionnaires constitué par le Groupe Ciléo et la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées. Président Directeur Général, Alain CARRÉ.
 
2011
Le seuil des 4 000 logements est atteint et la production diversifiée.
Le PSP s’adapte pour prendre en compte le volet énergétique : c’est le PSPE.
 
2012
Le locataire prend toute sa place avec la démarche qualité. C'est la 1ère certification Qualibail II. La Cité Jardins confirme son rôle de bâtisseur du parcours résidentiel avec la livraison du premier programme en accession sociale à la propriété.
 
2013
Le seuil de 5 000 unités logements est atteint et la société s’engage en qualité d’entreprise responsable avec la RSE.
 
2014
L’accent est mis sur le développement de produits spécifiques adaptés aux différents publics (réflexion autour de l’habitat évolutif).
 
2015
Augmentation de capital à hauteur de 3,1 M€. Recentrage de la production sur les communes de Beauzelle, Blagnac, Castanet-Tolosan et Tournefeuille. Renforcement et élargissement du développement des produits spécifiques et de logements familiaux à la Grande Région.
 
2016
Augmentation de capital à hauteur de 3,1 M€. Réhabilitation énergétique en catégorie C à minima, de l’ensemble de ses logements à horizon 2020. La Cité Jardins confirme ses nouveaux axes stratégiques territoriaux : le renforcement de son offre de logements familiaux sur Blagnac, Beauzelle, Castanet et Tournefeuille et le développement de programmes novateurs au bénéfice de publics spécifiques sur la Région Occitanie.
 
2017
Mise en œuvre de la réforme de Action Logement. 1er agrément hors département Haute-Garonne. Président, Alain CARRÉ. Directrice Générale, Maryse PRAT.
 
2018
6 000 unités logements et 5 002 équivalents logements. 74 % de la programmation porte sur des structures collectives, 100 % des travaux énergétiques sont lancés et 47 % des attributions au profit de salariés.

 

Une activité encadrée

Parce que La Cité Jardins se donne les moyens de ses ambitions pour que ses clients bénéficient des meilleures prestations, ses engagements qualité portent sur 3 volets essentiels

 

Un organisme attentif à sa mission d’intérêt général


Un organisme attentif à La Responsabilité Sociale de l’Entreprise

A travers :


Un organisme attentif au confort du locataire : Certifié QUALIBAIL III

  1. Vous orienter à chaque étape de votre demande de logement.
  2. Faciliter votre emménagement, agir pour votre confort et votre sécurité.
  3. Assurer le bon déroulement de votre location.
  4. Traiter vos demandes d’intervention technique.
  5. Vous informer, évaluer les interventions effectuées chez vous et dans votre résidence.
  6. Vous accompagner dans votre parcours résidentiel.

Notre certificat Qualibail

 

Un organisme attentif à la qualité de ses opérations : Habitat et Environnement
(certification en cours)

Une volonté affichée par chacun, une valeur ajoutée pour tous

 

Un organisme qui favorise l’Insertion au travers de l’emploi

En France, le code des marchés publics dans son article 14 permet d’imposer des critères sociaux dans les appels d’offre. Concrètement, le prestataire doit confier un volume défini d’heures de travail à des personnes « éloignées de l’emploi » ou sous-traiter à une entreprise d’insertion. L’insertion devient alors une condition d’exécution du marché. Le nombre d’heures d’insertion (au minimum 5 %) est inscrit dans le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE).

La clause d’insertion concerne en priorité :

A ce titre, la Cité Jardins travaille en étroite collaboration avec  le groupe départemental de la Haute-Garonne de l’Union Sociale pour l’Habitat. Dès la signature du marché, le chargé de mission de l’Union Sociale pour l’Habitat rencontre l’entreprise pour les modalités de mise en œuvre (embauche directe, mise à disposition de personnel ou sous-traitance avec une entreprise d’insertion).

Pour mener à bien cette mission, la Cité Jardins et l’Union Sociale pour l’Habitat travaillent en collaboration avec les partenaires sociaux (Pôle Emploi) et territoriaux. 

L’activité de La Cité Jardins a généré 8 796 heures au titre des clauses d’insertion.

 

Le Plan de Stratégie Patrimoniale et Energétique

Si les grands ensembles ont pallié le défaut de logements d’une époque, il ne fait aucun doute aujourd’hui qu’une page doit être tournée, en s’adaptant à l’évolution des besoins et des aspirations de nos résidants.

C’est tout l’enjeu de La Cité Jardins au travers de la mise en œuvre d’un Plan de Stratégie Patrimoniale - PSP.

Le PSP permet d’analyser l’attractivité du patrimoine, en fonction de la connaissance des marchés locaux de l’habitat et des attentes des locataires et des demandeurs de logement, en lien avec les obligations règlementaires de gestion et d’occupation sociale. Ainsi, il optimise les arbitrages à effectuer en matière d’entretien, de réhabilitation, de reconstruction-démolition.

La Cité Jardins a actualisé son Plan de Stratégie Patrimoniale en y intégrant le volet énergétique et le développement durable : le PSPE.

Il s’agit de favoriser l’intégration d’une gestion durable de l’énergie (réduction des consommations d’énergie et des charges) et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les projets, conformément aux objectifs nationaux (Grenelle de l’Environnement).

En ce sens, l’intégralité de notre patrimoine atteindra à minima l’étiquette énergétique de classe C au 31/12/2020.

 

Le Renouvellement Urbain

Le renouvellement des quartiers s’inscrit dans une volonté d’éviter la stigmatisation permanente des logements sociaux en lien avec un sentiment d’insécurité, en redonnant une attractivité à ce qui est avant tout un centre urbain.

Idéalement situés, ces secteurs attireront et favoriseront la création de logements privés et sociaux mais aussi de commerces de proximité aboutissant à de nombreuses répercutions positives : mixités sociale entre nouveaux et anciens habitants, reconquête d’espaces et densification répondant aux objectifs de la loi Solidarité Renouvellement Urbain dite « SRU » du 13/12/2000.

Afin d’éviter les difficultés liées à la construction des grands ensembles, les habitants sont relogés sur place dans des immeubles à taille humaine favorisant ainsi une transition en douceur de leur mode de vie.

La création de nouveaux bâtiments de type Basse Consommation « BBC » moins « énergivores » et procurant une meilleure insonorisation, améliorent la qualité de vie des occupants dans le respect de l’environnement. Les charges variables liées au logement, diminuent et permettent ainsi une meilleure maîtrise du budget.