CHARGES LOCATIVES

La régularisation des charges locatives

Comme chaque année, c’est au printemps que les locataires commencent à être destinataires de la régularisation de leurs charges locatives. Certains vont devoir débourser de l’argent alors que d’autres vont en recevoir. On vous explique pourquoi.

 

Même si les charges locatives peuvent varier d’un bailleur social à l’autre, et même d’une résidence à l’autre, ces dernières concernent le plus souvent les dépenses liées à l’entretien ou aux consommations énergétiques des parties communes (eau, électricité), ou encore à certaines taxes - notamment la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

 

Ces charges sont mentionnées et intégrées dans chacun de vos appels de loyer. Elles sont payables mensuellement, tout au long de l’année, par provision. Par ce terme, on entend que le locataire paye un montant de charge estimé en fonction des comptes et des consommations de l'année précédente.

 

Ce n’est qu’une fois le montant réel des charges payé par le bailleur sur une année que celui-ci procède à une régularisation annuelle en fonction des comptes définitifs de l'immeuble.

 

Deux situations sont alors possibles. Si le locataire a trop payé de charges, la régularisation intervient en sa faveur : on lui restitue une somme d’argent ! Dans le cas contraire, ce dernier doit régler le montant restant selon l’échéancier indiqué.

 

N’attendez pas d’être dans l’impossibilité de payer votre loyer et vos charges avant d’agir. Il est possible de trouver une solution à l'amiable avec votre bailleur. Contactez-le pour plus d’informations.